Accueil du site
Accueil / Fonds d'archives et instruments de recherche / Archives de l'hôpital de Grenoble (sous-série H+_GRE)
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Fonds d'archives et instruments de recherche

Archives de l'hôpital de Grenoble (sous-série H+_GRE)

. . .

Présentation générale

 

Définitivement constitué par l'évêque en 1424, l'hôpital Notre-Dame est dès lors le plus important des établissements d'assistance de Grenoble. Comme les autres fondations médiévales, il a pour vocation essentielle d'offrir le gîte et le couvert aux pauvres et aux indigents. L'insuffisance des ressources et leur mauvaise gestion amènent en 1545 le Parlement à réunir les biens des hôpitaux et confréries de Grenoble et à en confier l'administration à une commission de six notables, qui prennent le nom de surintendants des pauvres. L'hôpital Notre-Dame absorbe progressivement les autres structures. Il est transféré au XVIIe siècle de la rue Chenoise, où il avait été fondé, au pré de la Trésorerie (à l'ouest de la ville, à l'extérieur des remparts romains). Le service médical y est introduit à la fin du même siècle par les religieux et sœurs de la Charité. Il est promu hôpital général par Louis XIV en 1699.

Pendant la période révolutionnaire, ses biens fonciers ayant été saisis, nationalisés et vendus, l'établissement vit grâce au concours de l'État et de la municipalité. Une commission administrative, composée de citoyens nommés par la municipalité, et présidée par le maire à partir de 1801, en a la charge à compter de 1796. En 1888, cette commission décide de transférer certains services à l'extérieur de la ville. Le site de La Tronche, à la sortie du pont de l'Ile-Verte, est choisi et un nouvel asile des vieillards y est inauguré en 1894. L'hôpital militaire l'y suit en 1911, et l'hôpital civil en 1913. Après une interruption due à la Première Guerre Mondiale, le développement de l'hôpital de Grenoble reprend avec l'extension de bâtiments existants et la construction de nouveaux pavillons.

La loi du 21 décembre 1941 engage l'étatisation des hôpitaux ; leur activité est profondément réformée par trois ordonnances en 1958. L'une d'elle marque notamment la naissance des Centres hospitaliers universitaires (CHU). Elle s'applique à Grenoble en 1973, date de signature de la convention entre le centre hospitalier régional et la faculté de médecine. Aujourd'hui, le CHU répartit ses services sur plusieurs sites : à La Tronche (hôpital Michallon, hôpital « couple-enfant », site du Grand Sablon), Échirolles (hôpital Sud), Saint-Martin-d'Hères et Domène (plateformes logistiques).

Composition du fonds

 

Le fonds de l'hôpital de Grenoble conservé aux Archives départementales de l'Isère, coté en série H supplément (H+_GRE), se compose à ce jour de cinq sous-fonds :

  • archives anciennes de l'hôpital Notre-Dame (promu Hôpital général en 1699) ;
  • archives anciennes de l'hôpital de la Charité (incluant, au XVIIIe s., École de chirurgie et Hôpital militaire) ;
  • archives anciennes de l'hôpital de Sainte-Marthe ;
  • archives anciennes de l'hôpital de la Providence ;
  • archives modernes et contemporaines de l'hôpital de Grenoble.

Nb d'articles

Hôpital Notre-Dame puis Hôpital général
Cartulaires, ordonnances 1424-1789 A 3
Titres de propriété, biens, procès 1291-1790 B 238
Affaires ecclésiastiques 1491-1791 C 3
Archives, bibliothèque 1685-1740 D 12
Administration, comptabilité 1551-1790 E 209
Assistance des pauvres, fondations, pharmacie 1605-1790 F 41
Enfants assistés, repenties, successions, ateliers 1458-1790 G 84
Papiers des familles XIVe-XVIIIe s. H 1144
Hôpital de la Charité
Cartulaires, ordonnances 1617-1789 2 A 3
Titres de propriété, biens, procès 1305-1790 2 B 13
Affaires ecclésiastiques 1607-an III 2 C 4
Administration, comptabilité 1661-1792 2 E 16
Assistance des pauvres, fondations, pharmacie 1679-1793 2 F 8
Enfants assistés, repenties, successions, ateliers 1694-1790 2 G 3
Hôpital de Sainte-Marthe
Cartulaires, ordonnances 1666-1790 3 A 1
Titres de propriété, biens, procès 1722-1790 3 B 2
Archives, bibliothèque 1793 3 D 1
Administration, comptabilité 1677-an V 3 E 14
Pauvres femmes, malades, religieuses 1672-1789 3 F 4
Hôpital de la Providence
Cartulaires, ordonnances 1699-1755 4 A 1
Titres de propriété, biens, procès 1550-1792 4 B 10
Archives, bibliothèque XVIIIe s. 4 D 1
Administration, comptabilité 1676-1791 4 E 12
Malades, domestiques, fondations 1768-1790 4 F 2
Hôpital de Grenoble
Réglementation générale et locale 1829-v.1970 J 7
Personnel 1807-1972 K 39
Administration générale 1791-1990 L 85
Financement 1791-1971 M 236
Capital, immobilisation 1545-1974 N 128
Travaux et matériels an IV-1972 O 37
Comptabilité de l'économat an II-1964 P 65
Population (malades hospitalisés) 1776-1969 Q 66
Archives médicales 1793-1936 R 3
Archives hospitalières 1793-1879 U 4

Instruments de recherche

 

L'ensemble des archives anciennes (antérieures à la période révolutionnaire) a été analysé par A. PRUDHOMME, Inventaire sommaire des archives historiques de l'hôpital de Grenoble, Grenoble, Allier, 1892. Cet instrument de recherche est ici donné dans sa version originale, sans corrections, bien que certaines disparitions ou recotations soient - à la marge - intervenues depuis. Son texte (exemplaire de l'université du Michigan, numérisé par Google, diffusé sur la plateforme https://archive.org) a simplement été scindé pour faciliter l'accès aux analyses propres à chacun des quatre sous-fonds. Les introduction et annexes concernant tous les sous-fonds font également, en tête, chacune l'objet d'un fichier :

FONDS ANCIENS, TOUS FONDS CONFONDUS
Introduction (PRUDHOMME (A.), Inventaire sommaire (...), op. cit., p. v-xxx) ;
Table des noms de lieux (PRUDHOMME (A.), ibid., p. 299-315) ;
Table des noms de personnes (PRUDHOMME (A.), ibid., p. 317-388) ;
Table des mots-matières (PRUDHOMME (A.), ibid., p. 389-434) ;
Errata (PRUDHOMME (A.), ibid., p. 435-436).
FONDS ANCIENS     Nb d'articles
Hôpital Notre-Dame puis Hôpital général
PRUDHOMME (A.), Inventaire sommaire (...), op. cit., p. 3-278 
Détail : A, B, C, D, E, F, G, H1 à 515, H516 à 1144
1291-1790 H+_GRE/A à H 1734
Hôpital de la Charité
PRUDHOMME (A.), Inventaire sommaire (...), op. cit., p. 279-287
1305-an III H+_GRE/2_A à 2_G 47
Hôpital de Sainte-Marthe
PRUDHOMME (A.), Inventaire sommaire (...), op. cit., p. 289-292
1666-an V H+_GRE/3_A à 3_F 22
Hôpital de la Providence
PRUDHOMME (A.), Inventaire sommaire (...), op. cit., p. 293-297
1550-1792 H+_GRE/4_A à 4_F 26
FONDS MODERNE ET CONTEMPORAIN     Nb d'articles
Hôpital de Grenoble
JAMBOU (D.), Répertoire numérique détaillé des archives de l'hôpital de Grenoble (1789-1990), sous la direction d'Hélène Maurin : Grenoble, Archives départementales de l'Isère, dactyl., 2013
1545-1990 H+_GRE/J à U 670