Accueil du site
Accueil / Centenaire 1914-1918
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Centenaire 1ère Guerre mondiale (1914-1918)

La grande collecte

Pour commémorer le centenaire de la première guerre mondiale, les Archives de France, la Bibliothèque nationale de France, la Mission du centenaire et Europeana ont participé en novembre 2013 et 2014 à une grande collecte de documents auprès des particuliers. Si vous avez raté ce rendez-vous mais que vous possédez des documents d'archives relatifs à un soldat isérois (correspondance, cartes postales, documents officiels, dessins, photographies...), n'hésitez pas à nous contacter au 04 76 54 37 81 ou par mail à archives-departementales@isere.fr. Vous pouvez soit faire don de vos documents aux Archives, soit les prêter temporairement pour une numérisation totale ou partielle. Vous avez d'autres questions ? Allez voir la foire aux questions de la Mission centenaire.

Lors de cette collecte, les Archives départementales de l'Isère ont reçu 111 contributions, allant du simple livret militaire, de quelques photos ou cartes, à des ensembles très complets (correspondance croisée, photos, dessins et aquarelles, documents officiels). Ces documents viennent enrichir nos fonds et l'histoire du département. Les dons ont tous été cotés dans le fonds 281 J. Les documents prêtés ont été numérisés, cotés en 14 NUM puis rendus aux propriétaires qui souhaitaient conserver leurs originaux. Une sélection d'images de ces documents est consultable sur notre site Internet et en salle de lecture.

 

 CONSULTER LES DOCUMENTS

Quelques exemples de documents collectés

1915 : voeux de poilus

Le guide des sources sur la première guerre mondiale aux Archives de l'Isère

Un guide des sources sur la première guerre mondiale conservées aux Archives départementales de l'Isère vient d'être rédigé pour faciliter vos recherches.

Et vous pouvez dès maintenant passer de la théorie à la pratique en consultant en ligne les tables alphabétiques et les registres matricules numérisés de 1859 à 1921 dans la rubrique Archives en ligne.

 

L'exposition "A l'arrière comme au front : les Isèrois dans la grande guerre"

Le Musée dauphinois, en partenariat avec les Archives départementales de l'Isère, a consacré une exposition aux résonances locales du premier conflit mondial.

Éloignée des zones de combat, l'Isère est pourtant profondément marquée par cette guerre, en raison de l'impact humain généré par la mobilisation mais aussi par les conséquences militaires, économiques, sociales et politiques sur le territoire même du département. Celles-ci se traduisent notamment par la présence de dizaines d'hôpitaux - la plupart temporaires - pour soigner les blessés qui arrivent depuis le front, ou encore par les prisonniers de guerre allemands dont la main-d'œuvre est requise pour de nombreux chantiers.

L'effort de guerre entraîne également une transformation de l'industrie iséroise au service de la défense nationale, voire l'émergence parfois de nouveaux domaines d'activité en rapport direct avec le conflit. C'est le cas notamment du secteur de la chimie. Dans ce contexte et en raison de l'absence d'une part importante de la population masculine, le rôle de la femme dans la société française et locale évolue rapidement.

 En fin de parcours, l'exposition a fait place au temps du deuil et du souvenir qui suit l'armistice du 11 novembre 1918.

Inaugurée le 18 avril 2014 à 18h30, présentée du 19 avril 2014 au 5 janvier 2015.

Journée d'études 1914-1918 : l'Isère, un département de l'arrière

Une journée d'études, organisée par le musée dauphinois, les Archives départementales de l'Isère et le Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) s'est tenue aux Archives dépatrementales et au musée dauphinois le 24 avril 2014 sur le thème "1914-1918 : l'Isère, un département de l'arrière".

Constituant l'un des temps forts du centenaire en Isère, cette journée d'études a répondu à la fois à l'objectif de mettre en lumière les recherches récentes qui ont été engagées au niveau local, mais aussi à celui de pouvoir questionner les meilleurs spécialistes français de l'histoire de la Première Guerre mondiale sur la place faite à la société de l'arrière dans l'historiographie du conflit. Les territoires qui n'ont pas été marqués sur leur sol par les affrontements militaires semblent avoir été pendant longtemps négligés par les historiens. À la faveur du centenaire, de nombreux travaux se font jour pour souligner les conséquences multiples du conflit sur l'arrière et l'engagement total du pays dans la guerre.

Programme : 

  • L'Isère et l'effort de guerre - Eric Robert, docteur en histoire
  • La place des femmes dans la société iséroise durant le conflit - Françoise Thebaud (sous réserve), professeur émérite des universités
  • Quelle vie politique en Isère pendant la guerre ? - Hélène Viallet, directrice des Archives départementales de l'Isère
  • La « victoire » et le temps du deuil en Isère - Jérémy Pignard, doctorant en histoire à l'Université de Grenoble
  • Table ronde autour du thème : Comment écrire l'histoire de « l'arrière » à l'aune de « l'avant » ? - Jean-Jacques Becker, professeur émérite des universités, président d'honneur du Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre, Rémy Cazals, professeur émérite des universités, Antoine Prost, professeur émérite des universités, président du conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale
  • Visite de l'exposition A l'arrière comme au front. Les Isérois dans la Grande Guerre commentée par Olivier Cogne, co-commissaire de l'exposition
Partager cette page  

Chroniques d'archives

Feuilletez également notre dossier spécial "Sources inattendues de l'histoire de la Grande guerre".