Accueil du site
Accueil / Année Lesdiguières 2017 / Journées d'étude
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Année Lesdiguières 2017

Journées d'études Le siècle des Lesdiguières

2013 - Sources, patrimoines et perspectives de recherches autour d’une dynastie ducale

Visuel de la journée d'études Lesdiguières 2013

8 novembre 2013
Université de Grenoble, amphithéâtre de la MSH-Alpes

Cette première journée d'étude se voulait un premier atelier pluridisciplinaire, destiné à faire le point sur les travaux effectués ou en cours, et à dessiner ensemble les contours de nouveaux champs de recherches susceptibles de croiser les approches des chercheurs et des spécialistes du patrimoine.

Programme de la journée : 

  • Introduction : Les Lesdiguières, un objet d'étude ? Stéphane Gal, Université Pierre Mendès France, LARHRA-UMR 5190.
  • Vizille, le château des Lesdiguières. Alain Chevalier, Conservateur en chef du patrimoine, Directeur du Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille.
  • Aux sources des Lesdiguières. Hélène Viallet, Conservateur en chef du patrimoine, Directrice des Archives Départementales de l'Isère.
  • Propriétés et ancrages provençaux. Claude Pribetich (LAMM), André Kauffmann et Saskia Van Rooijen, Responsables du château de la Tour d'Aigues.
  • Le Dauphiné des Lesdiguières au Musée de l'Ancien évêché. Isabelle Lazier, Directrice du Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble.
  • Les artistes néerlandais employés par les Lesdiguières. Marianne Clerc, Maître de conférences en Histoire de l'art.
  • Les Lesdiguières à Sassenage. Alain Jam, château de Sassenage.
  • Les collections picturales des Créquy. Alain Chevalier, Conservateur en chef du patrimoine, Directeur du Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille.
  • Marbres et pierres des Lesdiguières dans les Alpes. Céline Laforest, Docteur en histoire de l'art.
  • Le tombeau de Lesdiguières. Frédérique Verlinden, Conservatrice en chef du Musée de Gap.
  • Conclusion de la journée. Anne Cayol-Gerin, Responsable du service patrimoine culturel du Conseil Général de l'Isère.

Compte-rendu de Lise Soulbieu, étudiante à l'Université Pierre Mendès France, M2 pro Objet d'art.

2014 - Pouvoir et patrimoine

 

Visuel de la journée d'étude Lesdiguières 2014 5 décembre 2014
Université de Grenoble, amphithéâtre de la MSH-Alpes / BU Droit-Lettres


L'implication des Créquy-Lesdiguières dans la construction de l'Etat moderne, leur rayonnement à l'étranger, par la guerre et la diplomatie, leur passion pour les arts et pour l'architecture en qualité de commanditaires comme de collectionneurs ont suscité des travaux dans diverses disciplines, qui mettent en relation l'histoire, l'histoire de l'art et les acteurs du patrimoine et de la culture. Les nombreux monuments, civils ou militaires, qu'ils nous ont laissés, notamment en Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Picardie, mais aussi dans d'autres régions de France et en Italie, restent encore à inventorier précisément et à étudier.

Plus d'une soixantaine de participants (étudiants, chercheurs, associations, musées...) se sont régalés des pistes ouvertes par les intervenants : la spectaculaire collection de tableaux du maréchal de Créquy (Poussin, Le Guide, Le Lorrain...) dont tout n'est pas identifié, l'énorme hôtel particulier habité par les Lesdiguières à Paris durant un siècle et la personnalité féminine « hors normes » de la duchesse Paule Marguerite de Gondy de Retz, le rôle politique du petit-fils du Connétable comme représentant du roi en Dauphiné après deux prédécesseurs brillants, les projets multipliés à l'envi par les ingénieurs au service du duc de Savoie pour protéger sa frontière avec la France et les remarquables dessins qui en rendent compte, sans oublier la mise en valeur de la disparue citadelle de Puymaure à Gap par des panneaux ludiques intégrant archives, contexte et anecdotes.

Programme de la journée :

  • Introduction de la journée. Marianne Clerc, Maître de Conférences en histoire de l'art, Université Grenoble-Alpes, LARHRA.
  • Charles de Créquy (1573-1638) et ses tableaux : un moment-clé du collectionnisme européen ? Jean-Claude Boyer, Chargé de recherches honoraire au C.N.R.S (UMR 8599, Paris-Sorbonne/C.N.R.S.).
  • La famille de Lesdiguières et l'hôtel de la rue de la Cerisaie à Paris. Nicolas Courtin, Historien de l'architecture.
  • Introduction : Stéphane Gal, Maître de Conférences HDR en histoire moderne, Université Grenoble-Alpes, LARHRA.
  • François II de Lesdiguières, gouverneur du Dauphiné. Natalia Iovchenko, Docteur en histoire moderne.
  • La riorganizzazione del sistema difensivo sabaudo nell'età del duca Carlo Emanuele I (1580-1630). Enrico Lusso, Università degli Studi di Torino - Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere e Culture Moderne.
  • Gap, le site de Puymaure, un exemple de mise en valeur. Jean-Pierre Jaubert, Membre de la Société d'études des Hautes-Alpes.

Compte rendu à venir.

2015 - Territoires et images

 

Visuel de la journée d'étude Lesdiguières 2015

4 décembre 2015
Université de Grenoble, amphithéâtre de la MSH-Alpes

La journée se proposait d'explorer l'articulation entre les territoires des Lesdiguières et les images qui leur ont été associées entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIIe siècle. Non pas un, mais des territoires, en réalité, comme superposés les uns aux autres, qui permettent d'entrevoir l'ampleur et la complexité de l'emprise de cette dynastie dans le domaine de l'art, des lettres, des titres et des propriétés. Ont été soulignés les influences croisées entre la matérialité territoriale et ses représentations, le jeu des individualités, des lignées et des réseaux, tant à l'échelle locale dauphinoise, qu'à l'échelle du royaume de France et de l'international.

Programme de la journée :

  • Introduction. Anne Cayol-Gerin, Responsable du service patrimoine culturel du Conseil départemental de l'Isère.
  • Des Créquy aux Créquy-Lesdiguières : la construction d'un grand domaine seigneurial au premier XVIIe s. Christophe Caix, Doctorant en histoire, Université Grenoble Alpes-LARHRA.
  • Fonds de cartes : un atout insoupçonné des Archives des Hautes-Alpes. Gaël Chenard, Directeur des Archives départementales des Hautes-Alpes.
  • Un portrait retrouvé de François de Créquy, troisième duc de Lesdiguières. Alain Chevalier, Conservateur en chef du patrimoine, Directeur du Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille.
  • Un portrait retrouvé de François de Bonne, premier duc de Lesdiguières. Yves Jocteur-Montrozier, ancien Conservateur en chef des bibliothèques.
  • Questions : modérateur Stéphane Gal, Université Grenoble Alpes, LARHRA.
  • De Ligier à Jacob Richier: une dynastie de sculpteurs au service des princes. Catherine Bourdieu, Maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université de Lorraine-Metz, CRULH (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire).
  • Lesdiguières et la sculpture en bronze. Geneviève Bresc-Bautier, Conservateur général honoraire du patrimoine, département des Sculptures du Louvre.
  • La Diguiereade : territoires et images d'un héros de papier. Stéphane Gal, Maître de conférences HDR en histoire moderne, Université Grenoble Alpes, LARHRA.
  • Questions : modératrice Marianne Clerc, Maître de conférences HDR en histoire de l'art moderne, Université Grenoble Alpes, LARHRA.

Compte rendu à venir.

2016 - Arts et archives

Visuel de la journée d'étude Lesdiguières 2016

 

2 décembre 2016
Université de Grenoble, Bâtiment ARSH, Amphi ARSH1

D'un format réduit à l'approche des manifestations de 2017 et notamment du colloque Le siècle des Lesdiguières : Territoires, Arts et rayonnement nobiliaire au XVIIe siècle (25-26-27 octobre 2017, voir page précédente), cette quatrième journée d'étude a interrogé la relation entre les Lesdiguières et les arts, notamment à travers des questions de décoration intérieure et de commande artistique spécifiques, et a proposé quelques réflexions à partir de sources d'archives autographes.

Programme de la journée :

  • Introduction. Stéphane Gal, Maître de Conférences HDR en histoire moderne, Université Grenoble Alpes, LARHRA.
  • Les grands décors en cuir doré entre le XVIe et le XVIIIe siècles : histoire et techniques de restauration. Jean-Pierre Fournet, historien de l'art et spécialiste des cuirs dorés. Céline Bonnot-Diconne, restauratrice de cuir, Maître d'art et ancienne pensionnaire à la Villa Médicis.
  • Pour en finir avec Jean-Baptiste la Roze... : à propos d'une commande faite par les Lesdiguières à ce peintre pour Vizille. Alain Chevalier, Conservateur en chef du patrimoine, Directeur du Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille.
  • Trois lettres autographes de Lesdiguières : les ducs, le collectionneur et l'archiviste. Éric Syssau, Archiviste, chargé des archives anciennes, Archives départementales de l'Isère.

Compte-rendu à venir.